Portails:



ACTU
Les communes veulent des modes de transport encore plus pratiques et attractifs

La synthèse du Forum régional de la mobilité met en lumière des attentes liées aux différentes classes d’âge, aux technologies et aux services. Elle permet au Conseil régional d’intégrer la mobilité dans une vision multimodale après avoir dressé un bilan positif de sa réorganisation des transports publics 2011-2017.


Faire évoluer les services de mobilité afin de répondre aux attentes actuelles et offrir des tarifs séduisant les jeunes, les familles et les aînés. C’est le message prépondérant parmi les réflexions réalisées au Forum de la mobilité du Conseil régional, dont la synthèse est publiée aujourd’hui. Organisé le 15 mars dernier à Prangins à l’occasion du bilan du programme de réorganisation des transports publics 2011-2017, l’évènement a rassemblé 80 participants, (représentants de 33 communes et partenaires) autour de 7 tables rondes. Il a permis de réfléchir aux actions à entreprendre afin de poursuivre la dynamique amorcée pour l’amélioration de la mobilité dans le district.

Le document de synthèse du forum révèle une attente d’outils plus pratiques pour combiner aisément différents modes de déplacement, par exemple par la collaboration des transporteurs dans les applications numériques à disposition du public. Il affirme la nécessité d’œuvrer pour que l’air respiré soit moins pollué. Les élus et partenaires ont remarqué la pertinence d’inscrire dans la durée le développement d’offres combinées (p. ex. le nouveau carnet d’avantages loisirs). Ils ont noté le besoin d’informer sur les offres existantes ainsi que de valoriser les transports publics et les modes doux. Les participants ont souhaité de nouvelles liaisons de bus transversales et directes. Ils ont demandé la mise en œuvre du réseau cyclable régional, avec des pistes sûres, séparées de la chaussée. Les lieux où les usagers changent de mode de transport doivent aussi être améliorés pour devenir de vraies plateformes d’échange multimodales et de services.

En 2015, 44% des déplacements en Suisse étaient liés aux loisirs. Alors que l’offre de mobilité du district a été prioritairement développée pour les pendulaires, il y a désormais un besoin avéré d’intégrer les besoins de mobilité liés à d’autres motifs de déplacements, comme les loisirs, l’accès aux lieux culturels et touristiques du district, en particulier le week-end et en soirée.

Les discussions ont appelé le Conseil régional à concrétiser cette vision en articulant des projets incorporant des partenariats publics-privés. "Les conclusions du forum renforcent le Conseil régional dans la poursuite de son rôle de coordinateur au service de la mobilité et des communes du district. Le Comité de direction a nommé un groupe de travail en son sein pour traduire concrètement les 5 orientations issues des tables rondes. Les résultats sont attendus pour 2019", explique Pierre Graber, responsable de la mobilité à la direction du Conseil régional.

Le rendez-vous de la mobilité a démontré que les espaces de discussion prévus dans le programme de législature du Conseil régional répondent à une réelle attente. D’ici 2021, de nouveaux évènements seront consacrés à d’autres thèmes importants pour la région.

Bilan du programme TP

Parallèlement à la synthèse du Forum de la mobilité, le Conseil régional publie également le bilan du programme de réorganisation des transports publics 2011-2017, qui montre le report modal en faveur des transports publics dans le district de Nyon. Leur fréquentation a connu une hausse de 34% entre 2011 et 2017, années pendant lesquelles la population n’a augmenté que de 7%. Le taux d’abonnés a aussi évolué favorablement, passant de 51% à 59% de la population sur la même période.

En termes de budget, le fonds TP constitué par les communes partenaires du programme à hauteur de CHF 13.9 millions est aujourd’hui dépensé à 82%. Il sera épuisé d’ici 2021 avec les derniers aménagements prévus.

Le carnet d’avantages loisirs: plus de 20 offres pour celles et ceux qui laissent leur véhicule à la maison

Le Conseil régional lance un carnet d’avantages en partenariat avec les transporteurs et les acteurs locaux afin d’encourager à utiliser les transports publics et les modes doux lors des déplacements de loisirs. Il est remis gratuitement dans tous les offices du tourisme de la région et peut également être commandé en ligne.

Les habitants du district de Nyon bénéficient d’une nouvelle raison d’utiliser les transports publics ou les vélos en libre-service pour se rendre dans des lieux culturels et sites de loisirs de la région. Le carnet d’avantages loisirs édité par le Conseil régional du district de Nyon propose 23 offres combinées attrayantes, imaginées en collaboration avec les six transporteurs de la région et différents acteurs locaux.

Gratuit, il est d’ores et déjà disponible auprès des offices du tourisme du district et peut être commandé par internet (www.nyonregion-mobilite.ch/carnets).

Les bénéficiaires découvrant la région sans voiture ont ainsi l’occasion de profiter d’entrées offertes ou de rabais dans les musées, théâtres et festivals. Dans chaque cas, il suffit de détacher le coupon correspondant à l’offre sélectionnée et le remettre au guichet de l’établissement en présentant un titre de transport valable. Le carnet contient également des offres de transport, permettant par exemple aux familles d’obtenir une carte Junior ou une carte Enfant accompagné des CFF à moitié prix (CHF 15), ou encore de profiter d’un rabais de 20% sur les croisières CGN.

Le carnet avantages incite par ailleurs son détenteur à fréquenter des lignes de transports publics qu’il n’a pas l’habitude d’emprunter et favorise la découverte de sites de loisirs diversifiés.

Du point de vue des partenaires, il constitue un coup de projecteur sur leur offre culturelle, de divertissement ou touristique. Grâce à la collaboration avec Nyon Région Tourisme, les visiteurs séjournant dans le district ont en outre la possibilité de se procurer le carnet auprès de certains hôteliers et accéder à un panel d’offres dans un unique support.

Le Forum de la mobilité suscitera le débat sur les moyens de transport de la région

Le Conseil régional organise une rencontre des élus du district avec les partenaires de la mobilité, le 15 mars à Prangins. Cette soirée fera le bilan de la réorganisation des lignes de bus opérée depuis 2011. Des tables rondes offriront un espace de discussion sur les enjeux et les perspectives de la mobilité dans la région.

Près de deux ans après le renouvellement des autorités communales, le Conseil régional du district de Nyon souhaite donner aux nouveaux élus l’opportunité de se réapproprier les projets en cours et de proposer de nouvelles idées dans le domaine des moyens de transport. Il organise le 1er Forum de la mobilité régionale afin de faire un point de situation et débattre d’une vision commune pour l’avenir, en tenant compte de l’évolution des tendances.

Cette grande rencontre se tiendra le 15 mars à 17h30 au Centre communal des Morettes de Prangins et fait partie du programme de législature 2016-2021. Elle impliquera les responsables municipaux, députés, délégués du Conseil intercommunal et présidents des délibérants communaux, ainsi que les partenaires de la mobilité que sont les transporteurs, le Canton, les institutions culturelles, touristiques et économiques. Le Forum de la mobilité réaffirmera le rôle de coordinateur du Conseil régional.

La 1ère partie de l’événement fera le bilan du programme de réorganisation des transports publics piloté par le Conseil régional entre 2011 et 2017. La discussion se basera sur des indicateurs quantitatifs (chiffres), mais aussi qualitatifs, abordant les résultats d’une enquête de terrain menée la semaine dernière par le Conseil régional auprès des usagers des transports publics et qui sera dévoilée à cette occasion.

La 2ème partie commencera par un exposé du professeur Yves Delacrétaz de la HEIG-VD sur les perspectives pour la mobilité régionale de demain. Quatre tables rondes approfondiront ensuite des thèmes porteurs d’enjeux pour la région : « Les besoins de déplacements d’aujourd’hui et de demain », « Renforcer et développer les offres de mobilité », « Inciter pour changer les habitudes de mobilité » et enfin « Quelle gouvernance pour la mobilité régionale ? »

Contenu des tables rondes

Table 1, « Les besoins de déplacements d’aujourd’hui et de demain ». Le dynamisme démographique et économique du district génère des besoins en termes de mobilité. Les actions engagées ont permis d’améliorer les transports dans la région mais les attentes restent importantes, tant pour les habitants que pour les partenaires économiques, culturels et touristiques. D’autre part, avec 44% des déplacements qui s’effectuent pour des motifs de loisirs, il s’agit de s’adapter à la diversification des besoins et d’anticiper leur évolution future. L’invitée est : Delphine Schaeffer (Office Manager chez Quotient).

Table 2, « Renforcer et développer les offres multimodales de mobilité ». Les investissements importants pour renforcer et développer les transports publics et les services de mobilité, par exemple le réseau de vélos en libre-service et le Guichet Mobile, présentent de bons résultats. Mais le district reste parmi les plus motorisés du Canton. Consolider et mettre en réseau les offres existantes tout en développant de nouveaux services, plus flexibles et personnalisés : dans quelles voies faut-il investir en priorité pour répondre efficacement à l’évolution des pratiques ? Les intervenants invités sont : Yves Delacrétaz (professeur HEIG-VD) et Bruno Rohner (directeur de Publibike).

Table 3, « Inciter pour changer les habitudes de mobilité ». Nos habitudes de déplacement sont difficiles à modifier. Quels sont les leviers que les collectivités publiques et leurs partenaires peuvent activer pour motiver les changements de comportements et les inscrire dans la durée ? Faciliter l’accès aux activités culturelles, sportives et touristiques de la région par les modes doux et les transports publics stimule l’économie locale et réduit les nuisances de la mobilité. Le Forum cherchera à déterminer comment développer des synergies avec les acteurs régionaux et constituer ensemble des produits attractifs. Les intervenants invités sont : Pierre-Alain Perren (directeur de CarPostal Région Ouest) et Roger Perrin (administrateur du Zoo de la Garenne).

Table 4, « Quelle gouvernance pour la mobilité régionale ? » Les partenariats autour de la mobilité régionale sont-ils à la hauteur de nos ambitions ? A partir de l’exemple de la Conférence régionale des transports Bienne-Seeland du Canton de Berne, le forum abordera les pistes pour renforcer les liens entre communes, entreprises, prestataires de mobilité, Conseil régional et Canton. Sachant la pertinence d’une approche régionale de la mobilité et les besoins de coordination liés, de quelle manière le Conseil régional pourrait-il contribuer à fédérer les partenaires autour d’objectifs communs ? Les intervenants invités sont : Conférence régionale des transports Bienne-Seeland et Direction générale de la mobilité et des routes de l’Etat de Vaud.

Inscriptions au Forum de la mobilité du 15 mars

Le 15 mars prochain, de 17h30 à 20h, le Conseil régional du district de Nyon organise le 1er Forum de la mobilité, à la salle des Morettes à Prangins.

Cet événement vise à présenter le bilan du programme régional de réorganisation des transports publics et débattre des perspectives d'avenir de la mobilité multimodale. 

La participation au Forum est sur invitation. 


Promouvoir la mobilite
Offres combinées
Kit d'information mobilité
Avantages pour les habitants
Partenaires
Réorganisation des transports publics
Changement d'horaires
Informations pratiques
Réseau cyclable régional
Réseau de vélos en libre-service
Itinéraires découverte
Accompagnement et conseils
Guichet Mobile
Exemples de mesures
Exemples de projets

Retour à la home principale

Accès à l'intranet

S'inscrire à la newsletter

Contacter le conseil régional

S'inscrire à un événement

Communes membres